Petit dej de l’ASSITEJ spécial Manifeste

25 novembre 2020
524 Views

Promouvoir les valeurs du jeune public à l’étranger, avec Sue Giles (Australie) et Mohamed Elghawy (Égypte)

 Lundi 7 décembre, de 9h à 10h30
 En visioconférence, sur inscription.
Traduction anglais – français.

En septembre dernier, l’ASSITEJ Internationale publiait un manifeste, appelant à préserver l’accès des enfants et des adolescents à l’art et à la culture “surtout en temps de crise“. Élaboré durant le printemps et l’été, au cours de rendez-vous en ligne rassemblant des centaines de professionnels internationaux, ce texte se fonde sur les articles 13 et 31 de la Convention  relative aux Droits de l’enfant, dont le trentième anniversaire de l’adoption par les Nations unies vient d’être célébré, à l’occasion de la Journée internationale des Droits de l’enfance. Pour répondre à la diversité des cultures et des situations à travers le monde, il s’adresse à tous les corps de la société, en commençant par les simples citoyens. Il les appelle à défendre et à promouvoir non seulement l’accès des jeunes générations à la création artistique, mais aussi leur participation aux prises de décisions qui les concernent :

“Les arts sont particulièrement vulnérables en ce moment, ayant été profondément touchés par le COVID-19, et les conditions économiques qui en résultent. Les arts (et les artistes qui les produisent) sont un élément essentiel de l’expression, de la réflexion critique, de la santé et du bien-être de l’humanité. Les enfants et les jeunes ont le droit d’accéder et de participer aux arts, même et surtout en temps de crise.”

“L’ASSITEJ recommande d’impliquer les enfants et les jeunes par la consultation et la collaboration et d’assurer la prise en compte de leurs opinions et perspectives, à tous les niveaux possibles”

Pour son deuxième rendez-vous dans le cadre des “Petits dej de l’ASSITEJ”, Scènes d’enfance – ASSITEJ France vous propose de dialoguer avec Sue Giles, Vice-présidente de l’ASSITEJ Internationale, et directrice artistique de la compagnie Polyglot à Melbourne (Australie), et Mohamed Elghawy, fondateur et Directeur artistique du centre des Arts AFCA et du festival International des Arts pour enfants, Hakawy, en Egypte et Directeur artistique du Brabants International Kinder festival – BRIK aux Pays-Bas. Cette rencontre sera l’occasion d’en apprendre plus sur des méthodes de travail peu habituelles en France pour promouvoir le jeune public : inscription des projets jeune public dans les communautés, travail avec des fondations et des partenaires privés, adresse aux partis politiques et aux medias.