Lancement de la plateforme CooProg

24 octobre 2023
359 Views

Un outil conçu pour coordonner la programmation artistique dans le nouveau Régime Climatique

CooProg offre la possibilité aux programmateur·rices de partager librement des idées de projets en ligne et d’identifier ceux qui pourraient converger, dans le but de les programmer de manière coordonnée. En facilitant la réalisation de tournées cohérentes temporellement et géographiquement, elle vise ainsi à limiter l’empreinte écologique du spectacle vivant.

“Nous travaillons pour maintenir l’augmentation de la température mondiale nettement en dessous de 2°C, conformément aux recommandations du GIEC et au cadre juridique de l’Accord de Paris. Le secteur culturel a son rôle à jouer : nous devons développer la durabilité par l’art et la durabilité dans les arts. Ralentir, territorialiser et coordonner devraient être les mots clés de la programmation dans la redirection écologique. Les actions individuelles ne suffisent pas : nous avons besoin d’un changement systémique et coordonné pour générer une réduction significative de l’empreinte du secteur. La richesse et la diversité de la création artistique et l’échange interculturel sont des valeurs fondamentales qui doivent être préservées. Nous devons améliorer les conditions d’une mobilité régionale, nationale et internationale durable pour les artistes. CooProg, un outil de programmation coordonnée dans le nouveau régime climatique.”

Libre d’accès et gratuite, cette plateforme se veut un espace sécurisé et décentralisé où les utilisateur·rices décident de ce qu’iels partagent.

Pour accéder à la plateforme, cliquez ICI.

“CooProg est le résultat d’une idée qui a émergé dans le cadre d’un atelier du forum Where to land en octobre 2022. Un groupe de participants au forum, à savoir Hermann Lugan, Tobias Brenk, Stéphane Gornikowski, Olivier Perry, Arved Schulze et Céline Schall, a décidé qu’il était nécessaire de transformer l’idée en réalité. L’idée du projet a rapidement été soutenue par l’Onda, Pro Helvetia, la ville d’Esch sur Alzette, l’Association des Scènes Nationales et l’Oeuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte.”