Une lettre de Geneviève Lefaure aux enfants qui auraient dû venir à Avignon

Vous dire à quel point nous pensons à vous.
Vous qui devriez être rassemblés aujourd’hui dans la Cour d’honneur.
Vous qui êtes déjà venus l’année dernière, l’année d’avant, l’année d’avant encore et encore, vous qui auriez du venir cet été pour la première fois, vous tous enfants à l’honneur.
Vous dire que nous vous admirons. Vous avez accepté ce qui semble inacceptable. Vous êtes restés confinés, donc enfermés pendant près de deux mois, vous dont on dit que vous ne tenez pas en place !
Vous avez tenu. Bravo !
Vous avez repris le chemin de l’école, vous vous êtes réjouis de retrouver ceux qui vous ont manqué, les copains d’abord comme le chante le poète. Et l’été est venu.
Vous avez appris de nouveaux gestes, des gestes de protection.
Vous avez appris la distanciation, un mot du théâtre, un peu comme un arrêt sur l’image, qui permet lors d’un spectacle de se mettre à réfléchir à ce qui se passe sur la scène.
Réfléchir, voilà ce que nous désirions tout particulièrement faire avec vous pour préparer Avignon 2020. Aussi avions-nous sollicité un grand penseur, un philosophe, Edgar Morin, pour chercher, discuter, explorer, interroger ce monde, dont le théâtre et les arts vivants composent un immense récit, une grande histoire, la vôtre.
Pourquoi avions-nous choisi de travailler avec lui ?
Pour l’entendre vous dire ce qu’il ne cesse de creuser depuis des années : l’importance dans nos vies de la curiosité, de la confiance dans l’avenir, de la discussion, du non-confinement de la pensée.
Pour l’entendre vous dire que, plus que jamais, d’un bout à l’autre de la planète, sur notre terre patrie, nous sommes embarqués dans la même aventure, cette aventure prodigieuse de la vie, avec vous, héros et héroïnes du quotidien. Un monde en partage.
Pour l’entendre vous dire que « le sens de la vie, c’est dans l’amitié, la fraternité ».
Edgar Morin a fêté son anniversaire justement le 8 juillet : 99 ans ! Juste avant le jour où il désirait, dans la Cour d’honneur, vous adresser un discours, une parole pour vous. Quel cadeau !
Déjà certains d’entre vous lui avaient fait parvenir quelques questions, à lui qui retourne volontiers nos idées à l’envers. Des questions sur ce qui vous agite actuellement :
sur le monde d’après le confinement
sur la possibilité de jouer un rôle pour la planète
sur l’écologie
sur l’amitié, l’amour, les sentiments, le racisme, la violence, le mal, la guerre…
sur ce qu’il a vécu dans sa jeunesse et sur le regard qu’il porte sur la vôtre du haut de ses 99 ans
Des questions pour avancer ensemble, pour trouver un chemin, pour s’ouvrir à la poésie de la vie…
Coronavirus ou non, Avignon Enfants à l’honneur continue. Dans la Cour d’honneur, dans la Cour Bonheur, dans les ateliers, dans les spectacles, en dansant au bal, etc. Nous nous retrouverons. Edgar Morin vous adressera un « Appel à la jeunesse ». Nous lui répondrons. Nous en reparlerons. Notre aventure commune se poursuit.

Bel été de bouillonnement créatif, poétique, ludique ! Bonnes vacances !

Geneviève Lefaure,
Vice-présidente de Scènes d’enfance – ASSITEJ France,

Responsable du projet Avignon Enfants à l’honneur

10 juillet 2020
72 Views

Les commentaires sont fermés