Tout risque vient d’un rêve, par Antonin Vulin

Bonne année à vous tous et toutes ! Tous nos souhaits sincères de santé, bonheur, prospérité et bla ,bla, bla …  ainsi va la formule de compliment et de politesse qui fait tant plaisir à dire et à entendre ! Et moi-même je me fais une joie de vous l’adresser au nom de tous les membres du bureau de Scènes d’Enfance Assitej France.

Or, Wikipédia me dit que  SOUHAITER – subtus-haitare  signifierait étymologiquement « promettre sans trop s’engager ».

Peut-être, pourrions-nous renforcer le sens de la formule pour cette année 2018 et nous ENGAGER À.

Nous engager à poursuivre avec efficacité le travail lancé lors des assises de novembre 2017  avec le lancement du tour d’enfance : Que de faire un état de lieu en France des conditions de production et de diffusion de la création jeunesse, que de collecter des initiatives et des projets innovants lors de nos déplacements dans les régions avec la mobilisation du plus grand nombre, nous fasse agir, œuvrer et créer pour le mieux.

Nous engager à ne pas lâcher les démarches auprès de nos tutelles, afin de les mobiliser et de les impliquer à reconnaître la richesse de la création à destination des jeunes générations et de tous ceux qui les accompagnent.

Nous engager à renouveler avec dynamisme nos rendez-vous artistiques en place : le 1er juin des écritures théâtrales jeunesse avec cette année Nathalie Papin comme Marraine, les enfants à l’honneur à Avignon, les temps forts à l’international …  et en rêver d’autres.

Nous engager à prendre le temps sans pour autant le perdre. C’est à dire en le prenant vraiment. Dans un monde aujourd’hui si inquiet et si fragile, qui nous pousse toujours en état de vivre à l’avenir et jamais de vivre maintenant, osons ne pas remettre nos échanges, nos rêves, nos possibles et nos existences à plus tard. Prenons le temps au présent de la rencontre, de l’écoute, de l’autre.

Nous engager à suivre la ligne du risque, celle qui ouvre un espace inconnu, celle qui offre une possibilité d’être au présent, celle qui suppose une manière d’être au monde, celle qui construit une ligne d’horizon.

Le meilleur d’une existence, tout le meilleur, vient du risque. Car tout risque vient d’un rêve et d’une étrange générosité, d’une persistance en nous de l’enfance. Vous savez comment on l’appelle cette générosité, ce morceau d’enfance en nous préservé ? Tout simplement la confiance. (Anne Dufourmantelle).

Antonin VULIN –Codirecteur du Théâtre du Rivage
Trésorier Scènes d’Enfance Assitej France

15 janvier 2018
269 Views

Les commentaires sont fermés