Par Scènes d’enfance – ASSITEJ France

Durant deux jours, les 26 et 27 mars 2019, 400 professionnel/le/s du jeune public ont apporté leur expertise aux États Généraux Arts vivants, enfance et jeunesse. Portées par les fortes dynamiques territoriales qui animent le secteur, leurs contributions aux ateliers de travail et aux séances plénières ont exprimé leurs attentes et indiqué les perspectives possibles dans l’ouverture d’une nouvelle phase du développement des arts vivants pour le jeune public, fondée sur l’accès de tous les enfants à une création artistique de qualité.

Les priorités et les engagements définis par les États Généraux, dont la synthèse est présentée aujourd’hui, et dont les actes seront publiés au mois de juin, viennent compléter les riches débats des 15 étapes du Tour d’enfance, et les résultats de l’Étude sur les conditions de production et de diffusion du spectacle vivant jeune public, menée auprès de 490 producteurs et diffuseurs de spectacles par notre association, avec le soutien du Ministère de la culture.

Sur ces bases, il appartient désormais à Scènes d’enfance – ASSITEJ France de formuler la suite : un projet associatif qui, fort des impulsions de tous les acteurs, viendra enrichir le dialogue avec les pouvoirs publics et avec la profession, et alimenter de nouvelles politiques en phase avec les réalités du terrain.

Nous vous invitons à échanger sur les priorités de ce projet lors de notre prochaine Assemblée générale, le 13 juin à Paris, à l’occasion de laquelle nous vous souhaitons nombreux/ses.

Émilie Robert, Bernard Le Noac’h, Grégory Vandaële, co-présidents
16 avril 2019
192 Views

Les commentaires sont fermés