Nouvelles fraîches :

Nous co-signons le manifeste du Collectif ADN

Le 21 janvier 2016, aux BIS (Biennale Internationale du Spectacle) à Nantes, 21 réseaux et associations des arts et de la culture s’étaient réunis afin de porter une parole commune. L’Appel de Nantes, véritable acte collectif a permis de faire entendre la voix de représentants de toutes les disciplines de la culture et des arts. Une voix collective pour faire état des valeurs de la culture et de sa force qui permet à chaque citoyen d’évoluer dans une société démocratique portant les valeurs du vivre ensemble. (Revoir l’Appel de Nantes ici).

Suite à cet acte collectif, les réseaux concernés et structures ont décidé de continuer une collaboration étroite pour faire valoir leur vision de la culture et défendre ses valeurs auprès notamment des élus locaux, régionaux et nationaux. Le Collectif ADN a donc été créé pour continuer à faire résonner la parole des artistes et structures culturelles en toutes circonstances. Scènes d’enfance – ASSITEJ fait donc partie de ces structures engagées dans le collectif.

Aujourd’hui et face à un contexte politique incertain à venir, le Collectif ADN a rendu public un Manifeste adressé à tous les candidats à l’élection présidentielle 2017. 18 membres du collectif sont signataires de ce document inédit qui traite de 6 points essentiels pour la politique culturelle à venir et sur lesquels, le collectif s’engage à échanger avec chaque candidat :

  • L’art et les artistes, sources de toute politique culturelle
  • La France, diversité des territoires et territoire de diversités
  • Médiation, éducation artistique et culturelle, au cœur de l’école d’abord !
  • Reconnaitre les amateurs, insérer les jeunes professionnels
  • Le Pacte institutionnel : tous impliqués !
  • Pacte professionnel et dialogue républicain

Ce manifeste insiste sur la place centrale que doit prendre la politique culturelle dans le projet de tout candidat à la Présidence de la République. Les associations et réseaux culturels connaissent la réalité de la population et des artistes, la mise en œuvre du soutien à la formation, à la pratique et à l’accompagnement artistique, et à la diffusion d’œuvres. Il s’agit d’une responsabilité collective à laquelle les membres du collectif ADN souhaitent interpeller les candidats à l’élection présidentielle. Car la culture a été au long de la campagne la grande absente des débats et des programmes politiques, car nous souhaitons lui redonner la place qu’elle mérite au sein de l’orientation politique à venir. Notre parole commune témoigne du désir de remettre la question de l’humanité et du sensible au cœur du débat politique.

Scènes d’enfance – ASSITEJ France, signataire, vous invite à lire et partager ce Manifeste pour la Culture

Lire le Manifeste du collectif ADN : cliquez ici
Le site de l’ADN : cliquez ici