Journée mondiale du théâtre pour l’enfance et la jeunesse

6 mars 2019
525 Views

Chaque année, la Journée Mondiale du Théâtre pour l’enfance et la jeunesse est célébrée le 20 mars. Cette année, à cette occasion, l’ASSITEJ Internationale donne la parole à Joyee, 8 ans, et Jojo, 11 ans

Messages de Joyee et Jojo1

JOYEE (8 ans) :

Tout est lié au théâtre. Je suis née dans un endroit où le théâtre est très spécial. En Inde. Et même si j’étais dans un orphelinat, je savais que le théâtre y était important. Ma mère appartient au théâtre. J’appartiens au théâtre. Je fréquente la House of Muchness (la Maison de l’abondance) qui est une sorte de théâtre – nous donnons des spectacles. Des trucs comme ça. Chaque enfant a le droit de faire des choses amusantes. Comme House of Muchness. Je fais du Bollywood aussi parce que cela va avec mon pays d’origine.

Tout est théâtre. C’est difficile à expliquer. Je ne chercherais pas à l’expliquer à quelqu’un qui ne comprendrait pas, je l’emmènerais, je lui montrerais, et il pourrait le voir par lui-même.

Le théâtre, c’est toi. Quoi que tu fasses, c’est du théâtre. Tout autour de toi est du théâtre. Vous êtes le théâtre. Tout ton corps fonctionne comme un théâtre. Pour faire un grand spectacle. Et ce spectacle, c’est ta vie.

Sans le théâtre, il n’y aurait pas d’imagination. Tout le monde ne serait pas capable d’être soi-même. Sans histoires, tout le monde s’ennuierait tout le temps. Un peu lugubres – ils ne se sentiraient pas vraiment bien. Ce serait comme sur la lune. Personne ne pourrait communiquer entre eux à cause des grands chapeaux (les casques).

Si vous n’avez pas d’imagination, eh bien, la seule chose pour régler cela, c’est le théâtre. Ça fait apprendre des choses. Il peut vous apprendre l’amour. De quoi ça a l’air de différentes façons. Et comment des gens différents qui ne savent pas s’ils peuvent s’aimer les uns les autres, eh bien, ils le peuvent. Si c’est une histoire vraiment puissante, elle peut nous changer. Le théâtre est spécial, bon et beau. Et nous devons avoir tous les sentiments – si un spectacle nous rend triste, il peut aussi nous donner de l’espoir – qu’une bonne chose peut arriver après. Et la plupart du temps, elle arrive.

JOJO (11 ans) :

J’ai 11 ans et je suis dyslexique. Je suis une personne qui jure un peu. J’aime les gens qui me comprennent, comme moi. Je veux faire partie de quelque chose. Je suis une personne qui veut changer le monde. Je fais partie du Parti des enfants, qui s’intéresse aux enfants, aux idées et à la politique dans une pièce de théâtre. Je pourrais commencer à changer le monde comme ça.

Le théâtre est important parce qu’il montre des histoires. Les histoires montrent à des générations et des générations de gens ce qui se passe. D’où ils viennent, pourquoi ils sont ici et comment ils sont ici. Ce que nous devons savoir. Nous pourrons alors comprendre les gens et leurs coutumes.

Mon premier spectacle était en fait un festival de musique à Adélaïde quand j’étais dans le ventre de ma mère. Le premier spectacle de théâtre dont je me souvienne était un opéra. Parce que le cousin de Roger est chanteur d’opéra. Roger était mon grand-père.

J’adore le théâtre où l’on doit utiliser son imagination, sa propre imagination qui est différente de celle des autres. Parce que les choses dans le spectacle sont difficiles à voir ou ne sont pas là, vous devez les imaginer. Tu les inventes. Et puis on les voit très bien. Mais les gens peuvent avoir une histoire ou des images différentes dans leur tête par rapport à ce qu’il y a dans la mienne.

Si vous n’emmenez pas les enfants au théâtre, le théâtre s’arrêtera. Le théâtre montre des vies, des cœurs et des âmes en action. Si j’emmenais un enfant au théâtre, un petit enfant, je ne lui expliquerais rien en chemin. Il le regarderait puis me l’expliquerait.

Si on me disait que je ne pouvais plus voir de théâtre, ça me rendrait triste, ça me mettrait en colère.
Si je n’avais pas vu certaines des choses que j’ai vues au théâtre, je ne serais pas moi.

Et je m’aime bien.

Message d’Yvette Hardie pour la Journée Mondiale du Théâtre pour l’enfance et la jeunesse

Emmenez un enfant au théâtre aujourd’hui

Notre monde est déchiré par la division et la division. Autour de nous, il y a des leaders et des stratégies qui cherchent à monter les gens les uns contre les autres sur la base de la race, de la langue, de la culture, du statut économique, du sexe, de l’orientation sexuelle, de la loyauté à une idée, de l’appartenance ou non… Presque chaque aspect de notre humanité a été utilisé par quelqu’un pour créer plus de divisions et pour ériger de plus grands murs de suspicion et de haine. En conséquence, nous semblons avoir tourné le dos à Ubuntu, la philosophie africaine qui dit « Je suis parce que tu es » et « une personne est une personne à travers ses relations avec les autres ».

Comment pouvons-nous travailler pour réparer ce grand tort que nous faisons à nos enfants et, en fait, à nous-mêmes ?

Les enfants doivent pouvoir profiter de moments partagés où l’on leur rappelle ce que nous partageons et où ils sont capables d’apprécier les multiples réalités de ce que signifie le fait d’être humain. Ils ont besoin d’espaces pour explorer de nouvelles façons de penser qui remettent en question les récits qui divisent, dans lesquels ils ressentent de l’empathie pour ceux qui ne sont pas comme eux. Ils ont besoin d’expériences concrètes de communion en communauté pour leur rappeler la joie et la beauté que le monde a à offrir.

L’ASSITEJ croit que le théâtre offre de multiples portes d’entrée pour ressentir un plus grand sentiment de connexion avec les autres, et – ce qui est important – avec soi-même.

Récemment, le New Victory Theater de New York a publié les résultats d’une étude de cinq ans sur les avantages du théâtre pour les enfants et les jeunes. L’une des principales conclusions inattendues était que l’exposition au théâtre donnait à ces enfants plus d’espoir pour l’avenir. Ces résultats ont été comparés à ceux d’un groupe témoin, où ceux qui n’ont pas été exposés à des représentations théâtrales et à des ateliers au cours de la même période, ont connu une diminution de leurs potentialités en termes d’études et d’opportunités professionnelles.

Pourquoi l’espoir est-il si important ? L’espoir crée une énergie positive qui se traduit par l’assurance, la volonté, la résilience et, finalement, par des actions concrètes pour faire une différence dans sa propre vie et dans la vie des autres. Chaque enfant a besoin d’avoir de l’espoir.

Engageons-nous donc tous à amener un enfant ou un jeune au théâtre aujourd’hui et à mobiliser le soutien nécessaire pour que chaque enfant ait accès aux arts et au théâtre, quelles que soient ses circonstances personnelles ou sociales. Et pour ceux d’entre nous qui travaillons dans la profession, engageons-nous à offrir des expériences de qualité qui feront la différence dans la façon dont la jeune génération perçoit le monde – pour le bien du présent et de l’avenir.

Yvette Hardie
Présidente de l’ASSITEJ

Le film de l’ASSITEJ pour la Journée Mondiale 2019

En 2019, le film a été produit par l’ASSITEJ Corée du Sud. Il est sous-titré en français (sélectionner l’option correspondante sur le lecteur)


*Note sur les textes de Joyee et Jojo : Ni l’un ni l’autre de ces enfants ne sont de grands écrivains, et ces messages sont donc des transcriptions textuelles de leur conversation avec Alex Walker, la fondatrice de la House of Muchness (la Maison de l’abondance), à Brunswick, Australie.

Voici quelques commentaires d’Alex :
” J’ai rencontré ces deux enfants. Deux enfants qui ont vraiment de la difficulté à écrire – l’un à cause d’une dyslexie assez complexe et l’autre à cause de multiples traumatismes au début de sa vie. Mais ! Ils sont tous les deux exquis, avec des idées, un phrasé, et ils articulent les choses de la manière la plus puissante. Nous avons donc eu des réunions et j’ai transcrit.”

Alex a ensuite envoyé les transcriptions aux enfants et ils ont fait des changements et ont procédé à plusieurs relectures avant d’arriver aux mots que vous lisez ici.