Par Marion Rousseau, vice présidente déléguée du groupe Ethique

On ne sort pas indemne de cette crise-là : mais si on en sortait meilleur·e·s ?

Les rentrées se suivent et ne se ressemblent pas, pour les enfants comme pour les théâtres. Mais la cloche a sonné et les membres du conseil d’administration se sont enfin retrouvés à la Nef à Pantin ce 14 septembre, transformant utopies en joyeuses réalités.

Scènes d’enfance – Assitej France s’est en effet dotée en début d’année d’une délégation éthique, afin de répondre aux questionnements et préoccupations issus de ses Etats généraux organisés à Nantes en 2019. Il ne s’agit pas de construire un prétendu “monde d’après” mais bientôt plutôt de la volonté intime d’interroger ses propres pratiques professionnelles sous le prisme d’enjeux divers mais convergents : la parité femme/homme, la place des handicaps, la diversité sociale et culturelle, le développement durable ou encore le care. Cette dynamique de vigilance se construit selon une triple focale : comment ces enjeux se traduisent-ils dans l’accueil des publics ? En coulisse, au sein des équipes artistiques, techniques ou des lieux, comment cela se passe-t-il ? Et enfin comment cela se décline au plateau ?

Notre ambition n’est pas de devenir spécialistes à la place des spécialistes mais déjà de les identifier et de mettre en lien, et plus largement d’interroger, sensibiliser, renseigner, témoigner, valoriser et pourquoi pas interpeller.

Vaste chantier, nous diriez-vous. Pour s’y attaquer, l’association lance ce mois ci un cycle de rencontres thématiques : “Éthique… et toc!”. 3 rdv d’emblée en cette fin d’année pour amorcer ce mouvement et susciter des envies de s’approprier les autres sujets par la suite.

Alors n’hésitez pas à nous faire remonter vos initiatives exemplaires, à partager vos outils pour évaluer la durabilité de vos projets… voire à nous inviter à organiser une prochaine rencontre avec vous !

20 septembre 2021
65 Views

Les commentaires sont fermés